D’ALGER à PARIS, sans oublier BAGDAD…

bagdad2.jpg

« D’Alger à Bagdad, en passant par Téhéran et Paris, voici l’itinéraire d’une femme libre, qui n’a cessé de fuir la violence et l’enfermement, et de courir après une condition meilleure. Une première fugue à onze ans et elle se retrouve seule dans les rues d’Alger. Mariée plus tard à un homme violent et pervers, elle vit recluse dans une famille traditionnelle de Constantine, qu’elle quitte pour vivre une quinzaine d’années avec son deuxième mari dans l’Irak de Saddam Hussein… Avant de fuir à nouveau un mariage oppressant, seule avec ses enfants, jusqu’en Iran, sous les bombardements de la guerre du Golfe. Avec sensibilité et conviction, Meriem Lahcene nous livre un témoignage fort sur la condition des femmes dans des sociétés musulmanes différentes ». 

(Texte de la 4ème de couverture de mon livre). 

0 Réponses à “D’ALGER à PARIS, sans oublier BAGDAD…”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




ARCHIMONDAIN |
Des mots, ici et là |
Voyage au coeur du vide... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the dead rose poet creations
| Ce que j'aime!
| Il mondo della poesia